Lyor écrit depuis l’âge de dix ans, il commence à consigner, des phrases d’abord, des anecdotes, des poèmes, des nouvelles, puis des textes de rap. De la génération 80, il a grandi avec le HIP HOP.

Il commence une expérience de groupe à Toulouse, en 1993. Il participe alors à quelques concerts et quelques mix-tapes et anime une émission sur la radio Campus locale, en 1995.

En 2001, Lyor décide de retourner vers les racines de son enfance et débarque à Paris. Le lendemain soir, il découvre le Slam et ses futurs acolytes. Il participe alors à cette aventure sous la bannière du premier collectif de Slam français : le Collectif 129H, à Paris puis en régions et à l’étranger.

Après quelques années de scènes Slam, performances, concerts, et ateliers d’écriture, grâce à toutes ses rencontres, Lyor s’enrichit d’une couleur musicale directement inspirée par ses textes, teintés d’espérance et de mélancolie, grâce, entre autres, au talent de Nicolas Seguy, pianiste et réalisateur du projet éponyme.

Ce projet ambitieux, acoustique, artisanal, se veut le mariage de toutes ses influences, rap, chanson, jazz, musiques du monde, soulignant des thèmes à la fois intimistes et universels.

© 2014 crédits : Emilie Wolvert, Romain Rivierre, Guillaume Saix Webmyart, Willy Vainqueur, Jessica Forde, Franck Leliboux, Amah rachel Boah, C.K. Fugazy... et d'autres que j'oublie.